Uncategorized

L’extraordinaire de l’ordinaire

Aujourd’hui c’est mon anniversaire et je fête mes 50 ans ! J’ai choisi de le fêter toute seule, comme un jour ordinaire, afin de savourer l’extraordinaire de l’ordinaire : la joie et le plaisir d’être en vie, de se balader au soleil, de respirer, de regarder des mamans s’occuper de leurs tout-petits, jouant avec eux au ballon ou accompagnant leurs pas explorateurs ; acheter le pain chez mon boulanger d’à côté et faire 3 courses chez l’épicier du coin.

Un jour tout simple et pourtant rempli de petits bonheurs, de petites joies, et porteur de promesse (mon dossier de financement pour ma reconversion professionnelle passait en commission aujourd’hui même).

Un jour à vivre non comme s’il était le dernier ou le premier, mais comme un jour unique, de l’émerveillement d’être en vie et de sentir la vie qui existe en soi, sans qu’il y ait besoin de quoi que ce soit d’extraordinaire, seule avec moi-même et retrouvant le plaisir d’apprendre et de chanter, d’abord pour moi, sans pression, par défi personnel, mais néanmoins avec l’idée de partager et de redonner ensuite.

Un jour tout simple mais précieux, où je suis heureuse d’avoir décommandé tous les projets de cette journée et des jours prochains, juste pour prendre du temps pour moi et avec moi, pour contacter ce qui fait sens à mon coeur, ce qui a du prix à mes yeux, ce et ceux dont j’ai besoin pour me sentir bien.

Je m’étais éparpillée ces derniers temps, prisonnière de ce que les autres souhaitent et désirent (tant pour eux que pour moi), et ce d’autant plus facilement que je n’arrive pas à ressentir mes envies ni à trouver de l’élan dans ce long temps de jachère personnelle.

Alors je suis heureuse de goûter aujourd’hui juste la joie d’être en vie et d’être venue au monde. Heureuse non pas de tout ce que j’ai pu accomplir de bien durant ces 50 années sur cette terre, mais heureuse juste d’aujourd’hui, heureuse de l’instant magique qui ne reviendra pas et crée du neuf à chaque seconde.

Voilà, c’est ma pépite de la journée, comme un trésor caché que j’avais besoin de retrouver et qui n’en finit pas de se laisser trouver.

C’est subtil, comme un rire d’enfant, un chant d’oiseau, un murmure de vent ou un instant de paix. C’est éphémère et fragile, mais tellement plus puissant que tout se qui dure sans bouger et finalement se sclérose et meurt.

La vie est mouvement, et chaque seconde elle nous transforme et nous recrée, dans un sourire, un battement de cils ou de coeur, parfois d’un coup de burin qui peut paraître chagrin, mais qui toujours au final, cherche à sculpter en nous le meilleur du bien, du beau et du vrai, présents en chacun et chacune.

Puissions-nous laisser la vie honorer la vie en nous à travers les choses simples mais extraordinaires de l’ordinaire 😊

Joyeux anniversaire Elisabeth Cécile, il est heureux que tu sois !!!

Par défaut

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s