Développement personnel, Méditation Poésie Réflexion, Photos

Gratitude automnale ou grogne sociale ?!

Il y a des moments dans une vie plus faciles que d’autres, et en cette période où la lumière s’amenuise au fur et à mesure que nous nous avançons lentement et doucement vers l’hiver, je me sens plutôt triste et fatiguée, découragée et perdue, un peu désorientée.

Tant de choses qui faisaient sens pour moi (dans mon métier, ma vie de catholique et de citoyenne, dans ma famille) perdent leurs couleurs d’origine, se fissurent et se craquellent, et s’en vont une à une, balayées par le vent, comme les feuilles au vent d’automne. Et je me sens de plus en plus vulnérable de cette progressive mise à nue, même si le dépouillement se fait en douceur, bien différemment des tempêtes passées.

Et la terre me semble devenir meuble sous mes pieds, fragilisant certaines racines et me donnant l’impression de ne plus avoir de stabilité en rien.

Pourtant si je regarde bien, j’ai tout un tas de points positifs dans ma vie et mon quotidien, et des milliers de raison de remercier et de rendre grâce : à Dieu, à la vie, à mes enfants, à mon mari, à mes amis.

J’ai passé presque un mois à méditer chaque jour des méditations gratuites proposées par Deepak Chopra afin de développer en moi la force de la gratitude.

Et la semaine dernière, alors que dans le coaching que je poursuis vaillamment avec David Laroche « entraîné pour réussir », il fallait répondre à cette question : « si vous étiez en train de vivre votre dernier jour et que vous étiez sur le point de mourir, quel message voudriez vous laisser au monde? », il m’est monté au coeur ce simple mot : MERCI !

À l’heure où tant de gens sont mécontents, non sans raison évidemment, j’ai quand même envie de m’élever au dessus de toutes ces protestations et de dire : MERCI !

Que de choses inutiles avons-nous accumulées dans notre vie, que d’obligations nous mettons-nous pour avoir le sentiment d’une vie parfaite ou heureuse : la télévision (et sa redevance), le téléphone (et son abonnement), la tablette, l’ordinateur, la box (et donc la 4g, le wifi et la connexion internet).

Sans compter l’alimentation (ou tout nous pousse à l’excès et à la surconsommation, au tout prêt vite fait bien fait -mais plus cher et plus nocif-), sans oublier l’alcool et les cigarettes, le chocolat, le coca ou autres sodas…

et puis les vacances, les revues, les sorties ciné-bowling-resto, les nouveaux habits, les gadgets inutiles mais rigolo, les cotisations aux différents clubs pour le sport, la musique, la relaxation ou autres loisirs encadrés et tous payants.

À quoi certains rajoutent aussi du soutien scolaire, psychologique ou thérapeutique, différentes paires de lunettes, un appareil dentaire, des crèmes de soins, des après-shampoing, etc.

Il y a des jours où l’on se demande comment les gens vivaient avant que tout cela n’existe et nous soit imposé comme une norme de « bien vivre »…

Alors pour nous payer toutes ces choses nous travaillons comme des dingues, supportant des conditions de travail de plus en plus difficiles et contraignantes, et partant le plus souvent chaque matin, chacun avec sa voiture, seul dans un véhicule coincé au milieu de centaines d’autres, dans ce qu’on appelle des embouteillages.

Et l’on s’apprête à manifester parce que le prix de l’essence ne cesse de grimper ?

Mais nous devrions nous réjouir, et rendre grâce de pouvoir être bousculé dans nos habitudes et nos budgets afin de revenir à ce qui est vraiment essentiel pour nous, pour notre bonheur et notre vie.

À nous la marche à pied, le vélo ou le covoiturage, à nous les plans B remplis de créativité, l’entraide et le partage, la chasse au gaspi et le retour à « l’essence-ciel »😉

Je ne pense pas que nos ancêtres étaient plus malheureux… ni plus heureux d’ailleurs… car le bonheur est ailleurs justement !

Et c’est souvent lorsque la vie nous dépouille de tant de choses qui nous paraissaient primordiales, que nous nous apercevons combien elles ne sont pas indispensables, et que l’on peut vivre sans, autrement.

Que l’essentiel est la joie d’être en vie, en santé, d’avoir un toit sur la tête, d’avoir des amis ou une famille.

Et même sans abri bien solide ou sans famille ni amis, même avec une santé défaillante, il existe tant de bonheurs quotidiens : la beauté d’un regard ou d’un sourire, la magie d’un lever ou d’un coucher de soleil, la chaleur d’un de ses rayons, l’émotion d’une musique touchante que l’on entend à la radio, le sentiment d’être en vie, la sensation de l’air qui entre et sort de nos poumons, afin d’oxygéner chacune des cellules de notre corps, leur apportant ainsi l’énergie nécessaire, afin que batte notre coeur à chaque seconde, que nos yeux regardent, que nos oreilles entendent et que notre bouche savoure !

Il y a tant de raisons de s’émerveiller, de s’étonner, d’apprendre, de découvrir, de goûter et de savourer chaque jour.

Et nous l’oublions si souvent, trop ingrats et gâtés que nous sommes, malgré tous les malheurs et les tracas bien réels de nos vies.

Sachons ouvrir les yeux et le coeur à tous ces cadeaux que la vie nous fait jour après jour, car chaque jour est don de Dieu, miracle de la VIE !

Alors, comme le lépreux de l’Evangile lu ce matin, je veux revenir au Seigneur qui habite en moi, et lui dire : Merci ! Merci pour ce pain quotidien que tu me donnes, que tu nous donnes, jour après jour.

Merci pour chaque instant de cette journée, merci pour les couleurs de l’automne et leur éphémère beauté, merci pour leur chute et leur pourrissement qui prépare l’humus d’un cycle nouveau, car la vie sans cesse se renouvelle, jours après jours, saisons après saisons, cycles après cycles, et nous apporte à chaque instant des milliers de cadeaux.

Ne soyons pas comme ces 9 lépreux ingrats et ouvrons nos cœurs à la beauté d’un merci, au sentiment de plénitude qu’il nourrit et comble peu à peu en nous, en l’autre, en Dieu 🙏🏼😊

Elisabeth Cécile

En cadeau pour vous : mes photos « lumières d’automne » prises dimanche dernier au soleil de midi

Par défaut

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s