Lundi 16 septembre, me voici arrivée au Laus depuis hier soir, première étape de mes pérégrinations. Au départ, j’avais prévu de ne rester qu’une nuit et devait donc libérer ma chambre dès ce matin 10h

Mais en buvant un café devant une statue du Sacré Coeur, je décide de rester une nuit de plus si jamais mon panier repas de ce midi n’est pas réservé, afin de pouvoir me reposer un peu et ranger mes affaires un peu éparpillées après ce week-end complètement fou de Filles de Roi !

Arrivée au secrétariat, j’apprends que ma chambre est libre pour une nuit supplémentaire et que le panier repas de ce midi n’a pas été noté !

Grande paix en réalisant que je vais pouvoir me doucher tranquillement et préparer ma valise pour la suite du voyage (car pour Filles de Rois j’étais en mode princesse, et pour mes pérégrinations de noce me voici en mode pèlerine marcheuse et aventureuse 😅).

Je sais que j’ai pris la bonne décision en écoutant mon corps et mon intuition, et la paix et la joie qui m’envahissent me le confirme.

Arrivée à la messe, j’apprends qu’aujourd’hui est le jour anniversaire du baptême de Benoîte (et probablement de sa naissance) et qu’il y aura à 14h30 un enseignement sur la vie baptismale…

Je ne sais si vous réalisez, mais mon site, en lien avec le livre qui mature en moi s’appelle : Fille de Dieu, Fille de l’Homme, baptisée pour témoigner !

Déjà hier j’étais à la Ste Baume en tant que Fille de Roi (c’est à dire Fille de Dieu Roi du Ciel et de la Terre, que j’ai choisis pour Père définitivement, hier, pour la première fois de ma vie) ; et aujourd’hui tout est placé sous le signe du baptême et de Benoîte, citée par le recteur du sanctuaire comme « une baptisée lumière pour le monde »

Et il annonce deux autres nouvelles :

– Mercredi 19, jour où je serai à La Salette, sera le jour anniversaire des apparitions et ils organisent une navette pour aller là-bas. Quelle coïncidence, je n’en avais aucune idée en réservant mon séjour 😳😇

– toute la semaine il y aura des enseignements sur Benoite et ses amis : Marie-Marguerite Marie de Paray, le Curé d’Ars et St François d’Assise ! Je ne sais si vous vous rappelez les étapes de mon trajets, mais Paray et Ars y figurent 😳😇

Et c’est Claire d’Assise et la spiritualité franciscaine qui accompagnent ma prière ce temps-ci 😉

Je ne sais pas, concernant mon avenir, où je vais ni où la vie et Dieu m’accompagnent, mais je ne doute pas d’être sur le bon chemin 🤗

Autre fioretti : ce week-end je me suis assise au repas à côté d’une dame dont le mari a une relation addictive à l’alcool et avait besoin d’une écoute et de conseils, et ce midi, avec les occupants de ma table au Laus qui font partie des conférences de St Vincent de Paul créés par Frédéric Ozanam, je reçois le témoignage d’une autre dame qui me raconte la guérison de son mari par rapport à l’addiction à l’alcool, reçue en se confessant à Medjugorge, après 20 ans d’enfer, de cures, d’hospitalisations forcées, et de prières de son épouse, qui ne demandait même plus la guérison, mais juste qu’il parte en paix (car les médecins l’avaient condamné à mourir bientôt). Cette guérison date de 2002, et je l’ai vu boire du vin à table, preuve qu’il n’est plus en dépendance physique.

Je me pose des questions sur mon métier, sur le fait de continuer ou non. Je ne sais comment interpréter pour le moment, mais il semble que ces rencontres ne soient pas anodines 😊

Je vous partage des photos des lieux recommandés par le recteur en ce jour :

1)La Chapelle de Bonrencontre, où Benoite a été baptisée et où Marie lui a demandé de faire construire une Église pour que les gens viennent en pèlerinage. Elle est à l’intérieur de la basilique (comme la Portioncule) à Assise.

Sa vocation première était de permettre aux nouveau-nés de la montagne environnante d’être baptisés dès leurs premiers jours de vie, car la mortalité infantile était importante à cette époque. Cette chapelle nous rappelle la fragilité de notre vie humaine et de notre humanité, notre besoin de Dieu.

2) la vasque d’huile du Laus qui nous rappelle que nous sommes invités grâce au sacrement de baptême à nous consumer d’amour pour les autres (la vocation de l’huile est de bruler, si elle ne brûle pas elle ne peut éclairer ni réchauffer)

J’ai oint mon front de cette huile en souvenir de mon baptême, comme l’avait proposé le recteur, et je l’ai fait aussi en votre nom à tous et toutes.

3) La Chapelle du précieux sang, lieu où Benoite a eu 5 apparitions du Christ sur la croix , qui nous invite nous aussi en tant que baptisés à nous unir au sacrifice du Christ, « non pas pour souffrir pour souffrir, mais s’offrir jusqu’à souffrir » (pour reprendre les paroles du prêtre à l’homélie)

Tout ce que je viens de vous raconter je l’écris devant ce magnifique point de vue sur le Laus, doucement réchauffée par le soleil, et dans le même temps rafraîchie par le vent.

Je vous emmène avec moi dans ces pérégrinations, qui que vous soyez qui lisez ces lignes.

J’ai déposé les intentions qui m’ont été confiée devant Notre-Dame des grâces (cf photos pour vous unir à ces intentions avec la prière de Notre-Dame du Laus). Vous verrez que j’y ai joins ma Vierge pèlerine de Pontmain et ma médaille de St Pierre de Montmartre. Ainsi quand je rentrerai à la maison, ces deux objets seront imprégnés de tout mon voyage et m’aideront à ne pas l’oublier 😊

Bénédiction à vous tous et à vous toutes 🤗

Elisabeth Cécile

Fille de Dieu, Fille de l’Homme, baptisée pour témoigner !

Développement personnel, Photos, Religion catholique

Le Laus : Baptisée pour témoigner !!!

Galerie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s