Développement personnel, Méditation Poésie Réflexion

De la douleur de l’imperfection à l’amour inconditionnel, de soi et des autres 🤗

Il est parfois bien difficile d’assumer ses imperfections et de s’aimer malgré elles, ou plutôt grâce à elles, à travers elles…

Et certaines personnes semblent ne pas nous aider quand elles appuient juste là où ça fait mal 😩… même si finalement elles nous rendent service en nous montrant ce qui est appelé à grandir ou à se transformer en nous.

C’est sûrement cela l’amour de soi : m’accueillir telle que je suis et accepter que je ne serai jamais parfaite…et que « c’est Ok » que « c’est correct », comme dirait mon amie Janie Duquette 😊😘

Enfin, accueillir me suffira pour le moment, car accepter c’est encore trop impensable et violent…

Étrange cette incapacité à accepter ma propre imperfection, alors que celle des autres ne me dérange pas autant, et que cela ne m’empêche pas du tout de les aimer et de les trouver beaux 😍

Ils m’en semblent plus humains d’ailleurs, même si certaines de leurs imperfections sont parfois des piquants qui me blessent et dont je dois apprendre à me protéger.

Car je sais bien que ces autres ne font pas exprès de me blesser, et que si je ressens de la douleur c’est surtout parce qu’une partie de moi est déjà meurtrie.

Alors justement, par leurs imperfections, ils me montrent les endroits où je suis invitée moi à guérir, pour vivre plus sainement et librement.

Mais certaines blessures sont coriaces, bien coriaces, et celle de l’imperfection est profondément ancrée en moi.

Quelle pression j’ai du me mettre enfant pour essayer d’être parfaite et pouvoir ainsi être reconnue et aimée… enfin c’est l’hypothèse que je fais car sinon pourquoi se mettre une exigence de perfection à si haut niveau ?

Et j’ai continué tout du long, en tant qu’adolescente et qu’adulte, comme épouse, comme mère, comme médecin, comme amie, et comme fille évidement…fille de ma mère mais surtout fille de mon père, fille de l’Eglise et fille de notre Père du Ciel !

Et Dieu sait que mon papa étant lui aussi blessé et incompétent de ce point de vue là, il n’a pas été facile pour lui de m’aider à m’accueillir imparfaite et de m’apprendre à m’aimer telle que je suis. On ne peut (re)donner que ce qu’on a reçu ou appris !

Cette peur de déplaire également, qui me colle à la peau… car si je déplais je risque d’être exclue et abandonnée …

C’est l’instinct de survie qui parle : se conformer au moule de l’autre pour ne pas être mise à l’écart de la tribu, pour qu’on continue à prendre soin de moi, pour qu’on s’intéresse à moi et qu’on m’aime. Car si je suis délaissée je peux en mourir !

Comme il est fort en nous cet instinct de survie qui nous fait nous adapter à notre entourage, et ce dès le berceau.

Comme ils sont puissants en nous ces apprentissages des débuts et comme ils conditionnent toute notre vie, et tant de nos comportements du quotidien si l’on n’y prend garde !

Parce que plus de 80% de mes réactions et de mes comportements sont inconscients, et pris par mon cerveau du fait de l’habitude, car sinon je ne serai pas capable de gérer tant de choses à la fois.

Et si je prends mon cerveau qui pèse environ 1,3 kg, seulement 2% – c’est à dire uniquement quelques grammes- de cette matière grise agit de manière consciente et décide, tout le poids du reste étant géré par l’habitude et par mes apprentissages les plus anciens. Il pèse si peu le poids de la volonté, même s’il est aussi capable de grandes œuvres… Impressionnant non ? Et moi qui me pensais libre, indépendante et super rebelle !!!

Tu parles, je suis tout simplement conditionnée, hyper-conditionnée même : par ma génétique, par mes ancêtres (ceux de ma famille mais aussi ceux de ma culture, de ma religion, et de mon pays), par tous les événements de ma vie, par la manière dont mes parents m’ont éduquée, eux aussi motivés par leurs propres conditionnements.

Alors, c’est donc fichu… je n’en sortirai jamais et je suis condamnée à rester enfermée à vie dans mes vieux schémas ?!

Et bien non !!! JE PEUX ET JE VAIS CHANGER 💪🏼

JE PEUX ET JE VAIS RÉÉDUQUER MON CERVEAU ET LUI APPRENDRE DE NOUVEAUX SCHÉMAS

JE PEUX ET JE VAIS CRÉER DE NOUVEAUX NEURONES ET DE NOUVEAUX CIRCUITS

Pas toute seule bien sûr, avec ma propre motivation, l’aide des autres et le soutien et l’amour de Celui qui m’a créée et me désire LIBRE.

Alors je ne baisserai pas les bras et je m’accueillerai dans mes imperfections, je m’aimerai imparfaite… je suis en chemin pour m’aimer imparfaite 🤗

Car c’est telle que je suis que Dieu m’aime. Il m’aime et s’occupe de moi, Il me nourrit au quotidien de Son Amour, quoi que je fasse ou que je ne fasse pas, et même si je me décourage de changer… et quoi qu’en pensent certains curés ou prêtres (😛) et dommage pour eux s’ils n’ont pas expérimenté cet amour-là, totalement inconditionnel !

Tout comme moi qui suis imparfaite, je suis capable d’aimer mes enfants, et aussi mes patients, de manière inconditionnelle, et être fière d’eux, malgré leurs erreurs, leurs échecs et leurs imperfections, ou plutôt du fait de leurs erreurs, leurs échecs et leurs imperfections. Malgré avec leur non désir ou leur non capacité de changement.

Car je sais qu’ils sont en chemin et que personne n’apprend ou ne progresse sans erreurs ni échecs. Et encore moins sans un amour inconditionnel qui ne juge pas et ne condamne pas. Et je suis fière de leurs apprentissages et de leur courage, de leur détermination, de leur capacité à y croire, à faire des projets et à les réaliser, même si le résultat n’est pas toujours celui escompté au départ ! Même si parfois ils semblent stagner ou stagnent réellement. Je leur garde ma confiance et mon amour. Toujours.

Alors je me donne ce droit à moi aussi, et je me regarde avec amour et bienveillance, telle que Dieu m’aime et pose Son Regard sur moi 🤩, telle que moi aussi je suis capable de poser ce regard sur d’autres 😍

Ce même regard que Jésus a posé sur tous ceux et toutes celles qu’Il a croisés, chez qui il a souhaité demeuré ou qu’Il a invité à Sa Suite. Et ce malgré leurs erreurs et leurs imperfections, tout en sachant qu’ils étaient encore capables de trahison, et même qu’ils allaient le trahir.

Jésus n’a pas peur que je le trahisse, que je trébuche ou que je tombe, que je sois en colère contre Lui. Que je n’ai plus envie ou plus la force d’avancer. Comme un frère ou un ami il me relèvera, comme un père ou une mère également. Et il m’aimera, toujours, inconditionnellement.

Il sourira parfois devant mes emportements intempestifs, tout comme moi je souris de ceux de mes enfants, de mon mari, de mes amis ou de mes patients !

Il pleurera et souffrira aussi de mes chutes, impuissant à m’empêcher de me faire mal et de souffrir 😢

Mais Son Amour ne se découragera jamais de moi, jamais. Et il sera toujours là pour me sauver en dernière extrémité. Il m’a déjà sauvée d’ailleurs, une fois pour toute.

Car Il sait que je suis en train d’apprendre la vie, même si cela m’est parfois difficile ou bien douloureux, et Il me regarde avec bienveillance et confiance, sachant que me blâmer ou me culpabiliser ne sert à rien et ne m’aidera en rien.

Bien au contraire, cela ne ferait que reproduire le manque de confiance et le manque d’estime de moi qui se sont si profondément imprimés en mon inconscient et dont j’ai tant de mal à me défaire 😢

Alors je garderai courage ! Je marcherai la tête haute, avec élégance, afin de créer la nouveauté de l’Amour et de la Miséricorde que Jésus est venu nous apprendre et nous inviter à mettre en actes.

Nous montrant l’exemple et nous ouvrant le chemin par Sa mort et Sa résurrection, pour nous permettre de continuer à bâtir le Royaume dès ici-bas, ici et maintenant.

Alors ce soir encore je (re)choisis d’y croire, encore et encore, et j’avance d’un pas de plus !

Amen 🙏🏼

Merci La Vie, merci les amis 😄

Et merci la beauté de la création qui m’a permise de retrouver mes esprits, en allant marcher tout à l’heure au bord du Tarn.

L’eau et les verts peupliers, bruissants tout simplement au gré du vent, impassibles et majestueux devant mes yeux larmoyants et mon coeur saignant, ayant réussi le miracle de rappeler à mon bon souvenir, La Vie et l’énergie de vie qui circulent en moi, jour après jour, et avec amour … 😍🤩

Elisabeth Cécile

Nb : photo = Photos-de-Lo (photographe d’oiseaux et de nature !)

Par défaut

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s